programme de réinsertion sociale

Notre ressource offre un service d’hébergement pour une clientèle ayant vécu une problématique en dépendance et qui souhaite retrouver une participation active dans la société. Notre souhait est donc d’accompagner cette personne dans ses démarches de réinsertion sociale afin de maximiser ses chances d’y parvenir.

La durée de la démarche de réinsertion sociale est variable, mais d’un maximum de 12 semaines. Dans de rares circonstances, elle pourra être prolongée selon les besoins spécifiques de la personne hébergée.  Elle est déterminée selon les besoins évalués et les démarches prévues de la personne hébergée. Par le biais de cette structure d’hébergement souple nous souhaitons pouvoir accompagner la personne hébergée en fonction de ses besoins et de ses capacités jusqu’à ce qu’il soit prêt à retourner dans son milieu. Il n’y a donc pas d’échéancier de groupe. Nous pourrions dire qu’il s’agit de démarches individuelles à l’intérieur d’un groupe.

Le programme de réinsertion sociale se structure en trois phases. Ces phases permettent une réinsertion sociale globale, un objectif à la fois et ce, dans un ordre favorisant leur réussite.

1. La phase d’intégration (Minimum 1 semaine / Maximum 2 semaines)

Durant la phase d’intégration, la personne hébergée intègre la ressource et se familiarise avec son nouvel environnement. C’est l’occasion de connaître les autres personnes hébergées, les employés, ainsi que les règles de vie et le fonctionnement général de la ressource. Bien qu’elle ait reçue toutes les informations préalables avant son admission, cette phase d’intégration permet à la personne hébergée de se sécuriser dans sa démarche et de progressivement planifier ses objectifs et son plan de réinsertion sociale.

Les activités spécifiques de la phase d’intégration sont :

  • Établissement du plan d’intervention en réinsertion;

  • Participation obligatoire aux ateliers thématiques (dans le but de réviser le contenu et de maintenir les acquis thérapeutiques).

2. La phase de préparation (Minimum 1 semaine / Maximum 2 semaines)

Durant la phase de mise en action, la personne hébergée se mobilise dans la réalisation de son plan de réinsertion. C’est l’occasion d’explorer les différentes avenues possibles et les différentes ressources pouvant appuyer la personne dans son projet.

 

Les activités spécifiques de la phase de mise en action sont :

  • Planification hebdomadaire des activités de réinsertion (le lundi);

  • Participation à l’activité bilan du vendredi ainsi que deux ateliers thématiques pertinents dans une visée de maintien des acquis thérapeutiques;

  • Mise en place de la préparation à la réinsertion sociale (études, travail, bénévolat);

  • Visite des organismes communautaires et ressources nécessaires à la réalisation de la mise en action.

3. La phase de mise en action (Minimum 1 semaine / Maximum 8 semaines)

Durant la phase de mise en action, la personne hébergée réalise pleinement son plan de réinsertion.

Les activités spécifiques de cette phase sont :

  • Planification hebdomadaire des activités de réinsertion (le lundi);

  • Mise en action de ce qui fut préparé en vu de la réinsertion sociale;

  • Participation au bilan de la semaine (vendredi matin).

Les activités en lien avec le plan de réinsertion sociale est la priorité de la personne hébergée. Si cette dernière a réalisé ses démarches, elle doit participer aux activités de l’horaire hebdomadaire. Durant cette phase, il y a possibilité de retour progressif dans le milieu afin de consolider les acquis et sécuriser la personne hébergée dans sa démarche.